< Retour au blog

Désinformation, par Emmanuel Ostian

publié le 14/10/2019

Dans son dernier ouvrage, le reporter Emmanuel Ostian nous offre un passionnant décryptage du monde actuel, mêlant communication, influence et désinformation. Écrit de manière alerte et accessible à tous, ce livre est une ode au journalisme et au Journaliste, celui qui apporte les faits, qui fait vivre la liberté et la démocratie. Mais le constat est inquiétant tant le milieu est désargenté.

Les désinformateurs se nourrissent de la dégénérescence du journalisme, de sa paupérisation. Les régimes autoritaires aussi. Quand l’influenceur est la rock star des temps modernes, un être schizophrénique qui vit caché et exposé à la fois, le désinformateur est à la fois un faussaire et un mafieux, qui doit donner l’illusion de la vérité mais également blanchir sa manipulation. Ces actions sont à visées électoralistes mais aussi partie prenante de la politique étrangère d’un État.

En effet, Trump ne fabrique pas de contre-vérités pour faire croire qu’elles sont vraies. Trump fabrique une vision biaisée du monde à destination de ceux qui la partagent : le corps électoral acquis à sa cause. Pour la Russie, les grandes campagnes d’intoxication menées par les Soviétiques se perpétuent sous Poutine, qui en fait un vrai levier de politique étrangère pour nourrir la déstabilisation.

———

Pour se renseigner sur l’offre de formation.

Pour nous contacter et nous suivre sur Twitter et LinkedIn.

Ces articles peuvent vous intéresser

Partager des infox, une mauvaise habitude

Twitter, Instagram, TikTok… Les réseaux sociaux sont des espaces propices à la diffusion d’infox. Ces infox émanent le plus souvent d’un petit nombre d’émetteurs dont les publications sont massivement partagées. Mais pourquoi les internautes relayent-ils de fausses informations ?...

Se légitimer par l’armée : le pari militaire de la mouvance QAnon

Aux États-Unis, la mouvance complotiste QAnon s’appuie sur la bonne image de l’armée et des anciens combattants pour légitimer ses obsessions et attirer de nouveaux adeptes. Une étude publiée en décembre 2022 par l’ONG américaine Human Rights First analyse cette stratégie...

Changer le contexte, mais pas les obsessions : une analyse des publications complotistes

Twitter, Instagram, TikTok… Les réseaux sociaux sont des espaces propices à la diffusion de fausses informations. Ces infox émanent le plus souvent d’un petit nombre d’émetteurs très actifs en ligne. Comment s’y prennent-ils concrètement pour rédiger leurs articles faux ou trompeurs ?...