< Retour au blog

L’enjeu des fake news ou le télescopage entre raison et émotion

publié le 13/02/2019

L’enjeu de la banalisation des fake news est révélateur d’une remise en cause permanente du vérifiable et des faits au bénéfice du vraisemblable et des opinions. Le doute se généralise, sapant la raison, empêchant les débats argumentés. Pour comprendre le phénomène, il est nécessaire de rappeler deux notions centrales : l’intentionnalité des émetteurs de fake news et la dimension émotionnelle de ces dernières.

En effet, les fake news sont de la « désinformation intentionnelle » de la part de l’émetteur jouant sur les émotions du destinataire. Dès lors, le fait disparaît, l’émotion s’affirme, la vérité s’étiole. Aussi, pour répondre à cette menace, il est nécessaire, au préalable, de prendre en compte les émotions des publics cibles. Cette étape permet alors d’adapter sa communication afin de la rendre la plus audible possible, au sein du tumulte des réseaux sociaux, théâtre d’une guérilla numérique permanente.

Pour aller plus loin.

———

Pour se renseigner sur l’offre de formation.

Pour nous contacter et nous suivre sur Twitter et LinkedIn.

Ces articles peuvent vous intéresser

De la difficulté de comprendre l’espace médiatique

Dans un long entretien à La Revue des Médias, tenue par l’INA, Bruno Patino (directeur de l’école de journalisme de Sciences Po Paris), Dominique Cardon (directeur du Sciences Po Medialab) et Théophile Lenoir (chargé d’études à l’Institut Montaigne), sur la base de l’étude...

Comment analyser une infox ?

Les fake news revêtent différentes réalités que sont la malinformation, la mésinformation et la désinformation. Néanmoins, le problème reste entier : comment analyser une infox ? Sachant que s’interroger sur le vrai du faux est trop binaire, il est préférable de chercher à comprendre...

Une déchéance de rationalité inéluctable ?

Dans son dernier ouvrage, le sociologue Gérald Bronner nous livre un retour d’expériences personnel, voire intimiste, qui peut se voir comme une introduction sur ses activités. Avec Déchéance de rationalité, cet auteur reconnu et prolixe d’ouvrages plus académiques, revient sur son...