< Retour au blog

L’enjeu des fake news ou le télescopage entre raison et émotion

publié le 13/02/2019

L’enjeu de la banalisation des fake news est révélateur d’une remise en cause permanente du vérifiable et des faits au bénéfice du vraisemblable et des opinions. Le doute se généralise, sapant la raison, empêchant les débats argumentés. Pour comprendre le phénomène, il est nécessaire de rappeler deux notions centrales : l’intentionnalité des émetteurs de fake news et la dimension émotionnelle de ces dernières.

En effet, les fake news sont de la « désinformation intentionnelle » de la part de l’émetteur jouant sur les émotions du destinataire. Dès lors, le fait disparaît, l’émotion s’affirme, la vérité s’étiole. Aussi, pour répondre à cette menace, il est nécessaire, au préalable, de prendre en compte les émotions des publics cibles. Cette étape permet alors d’adapter sa communication afin de la rendre la plus audible possible, au sein du tumulte des réseaux sociaux, théâtre d’une guérilla numérique permanente.

Pour aller plus loin.

———

Pour se renseigner sur l’offre de formation.

Pour nous contacter et nous suivre sur Twitter et LinkedIn.

Ces articles peuvent vous intéresser

Infox générées par l’IA : un réel pouvoir de persuasion

La désinformation générée par l’intelligence artificielle (IA) peut être aussi convaincante que la désinformation d’origine humaine. Il s’agit du principal enseignement d’une étude publiée en février 2024 par des chercheurs des universités américaines de Georgetown et Stanford....

Sur YouTube, des internautes moins protégés contre les nouveaux contenus climatosceptiques

L’analyse de plusieurs milliers de vidéos YouTube suggère que de nouvelles infox sur le climat, axées sur la mise en cause des militants, des scientifiques et des énergies propres, sont désormais dominantes dans les contenus climatosceptiques hébergés sur la plateforme. Parallèlement, les...

La recherche du chaos, une motivation des diffuseurs d’infox

Pourquoi certains internautes partagent-ils des infox sur les réseaux sociaux ? Selon une étude publiée en août 2023 et réalisée par quatre chercheurs américains des universités du Colorado, du Delaware et du Minnesota (Carleton College), la croyance et le « besoin de chaos » sont les...