< Retour au blog

L’enjeu des fake news ou le télescopage entre raison et émotion

publié le 13/02/2019

L’enjeu de la banalisation des fake news est révélateur d’une remise en cause permanente du vérifiable et des faits au bénéfice du vraisemblable et des opinions. Le doute se généralise, sapant la raison, empêchant les débats argumentés. Pour comprendre le phénomène, il est nécessaire de rappeler deux notions centrales : l’intentionnalité des émetteurs de fake news et la dimension émotionnelle de ces dernières.

En effet, les fake news sont de la « désinformation intentionnelle » de la part de l’émetteur jouant sur les émotions du destinataire. Dès lors, le fait disparaît, l’émotion s’affirme, la vérité s’étiole. Aussi, pour répondre à cette menace, il est nécessaire, au préalable, de prendre en compte les émotions des publics cibles. Cette étape permet alors d’adapter sa communication afin de la rendre la plus audible possible, au sein du tumulte des réseaux sociaux, théâtre d’une guérilla numérique permanente.

Pour aller plus loin.

———

Pour se renseigner sur l’offre de formation.

Pour nous contacter et nous suivre sur Twitter et LinkedIn.

Ces articles peuvent vous intéresser

Bonnes pratiques de vérification des faits : des points de vue divergents entre fact-checkers et collectifs d’OSINT

L’European Fact-Checking Standards Network (EFCSN), qui rassemble des organisations européennes spécialisées dans le fact-checking et le renseignement en sources ouvertes (OSINT) autour d’un projet de définition de normes de qualité communes dans la lutte contre les infox, a publié début...

Les dérives sectaires : regards croisés sur un phénomène en mutation

Comment le phénomène sectaire a-t-il évolué, « d’hier à aujourd’hui » ? L’UNADFI, une association qui vient en aide aux victimes de sectes, a invité des spécialistes, professionnels et universitaires, à apporter des éléments de réponses dans le cadre d’un colloque organisé...

Comment fact-checker les questions migratoires ? Regards croisés de chercheurs et de journalistes

A l’occasion de la sortie du dernier numéro de la revue De facto migrations, intitulé « Les migrations dans l’œil des médias : infox, influence et opinion », le centre de recherches internationales (CERI) de Sciences Po, l’Institut Convergences Migrations et l’association...