< Retour au blog

Fact-Checking vs Fake News, par Laurent Bigot

publié le 19/12/2019

Un livre intéressant de , sur une pratique finalement méconnue et un principe intangible (a priori) du journalisme : le fact-checking. Une histoire ancienne, où les considérations sociologiques, techniques… sont différentes selon les deux pays pris comme cas d’école : les États-Unis et la France.

Avec cette question centrale : le fact-checking est-il une stratégie marketing, un simple affichage et de l’opportunisme, ou bien une réelle volonté de renforcer la vigilance des rédactions ? Le tout s’inscrivant dans un contexte de triple crise de la presse : structurelle, conjoncturelle et éditoriale.

On pourrait croire le fact-checking consubstantiel au journalisme. Aux États-Unis, oui. En France, il est en réalité un ovni, arrivé à l’aube des années 2000, du fait de bouleversements technologiques (Internet), sociologiques propres à la profession de journaliste, économiques avec la crise des médias…

———

Pour se renseigner sur l’offre de formation.

Pour nous contacter et nous suivre sur Twitter et LinkedIn.

Ces articles peuvent vous intéresser

Partager des infox, une mauvaise habitude

Twitter, Instagram, TikTok… Les réseaux sociaux sont des espaces propices à la diffusion d’infox. Ces infox émanent le plus souvent d’un petit nombre d’émetteurs dont les publications sont massivement partagées. Mais pourquoi les internautes relayent-ils de fausses informations ?...

Se légitimer par l’armée : le pari militaire de la mouvance QAnon

Aux États-Unis, la mouvance complotiste QAnon s’appuie sur la bonne image de l’armée et des anciens combattants pour légitimer ses obsessions et attirer de nouveaux adeptes. Une étude publiée en décembre 2022 par l’ONG américaine Human Rights First analyse cette stratégie...

Changer le contexte, mais pas les obsessions : une analyse des publications complotistes

Twitter, Instagram, TikTok… Les réseaux sociaux sont des espaces propices à la diffusion de fausses informations. Ces infox émanent le plus souvent d’un petit nombre d’émetteurs très actifs en ligne. Comment s’y prennent-ils concrètement pour rédiger leurs articles faux ou trompeurs ?...