< Retour au blog

Fact-Checking vs Fake News, par Laurent Bigot

publié le 19/12/2019

Un livre intéressant de , sur une pratique finalement méconnue et un principe intangible (a priori) du journalisme : le fact-checking. Une histoire ancienne, où les considérations sociologiques, techniques… sont différentes selon les deux pays pris comme cas d’école : les États-Unis et la France.

Avec cette question centrale : le fact-checking est-il une stratégie marketing, un simple affichage et de l’opportunisme, ou bien une réelle volonté de renforcer la vigilance des rédactions ? Le tout s’inscrivant dans un contexte de triple crise de la presse : structurelle, conjoncturelle et éditoriale.

On pourrait croire le fact-checking consubstantiel au journalisme. Aux États-Unis, oui. En France, il est en réalité un ovni, arrivé à l’aube des années 2000, du fait de bouleversements technologiques (Internet), sociologiques propres à la profession de journaliste, économiques avec la crise des médias…

———

Pour se renseigner sur l’offre de formation.

Pour nous contacter et nous suivre sur Twitter et LinkedIn.

Ces articles peuvent vous intéresser

Les Maîtres de la manipulation : un siècle de persuasion de masse, de David Colon

Déjà l’auteur de l’ouvrage remarqué « Propagande : La manipulation de masse dans le monde contemporain », paru en 2019, David Colon poursuit son exploration du monde fascinant de la manipulation avec « Les Maîtres de la manipulation : un siècle de persuasion de masse ». Dans ce...

L’Intelligence artificielle, nouvel allié des émetteurs d’infox

L’intelligence artificielle (IA) permet désormais de générer automatiquement et massivement des infox crédibles, facilitant ainsi la conduite de campagnes de désinformation à grande échelle. Il s’agit du principal enseignement d’une étude du Center for Security and Emerging Technology...

Le business florissant des militants anti-vaccins aux États-Unis

Pour les douze principaux militants anti-vaccins américains, la pandémie de Covid-19 constitue une opportunité de s’enrichir. Animant diverses entreprises et organisations à but non lucratif, ces militants génèrent ainsi plus de 35 millions de dollars de revenus annuels. Il s’agit du...