< Retour au blog

Le Bûcher des vérités, par Xavier Desmaison et Guillaume Jubin

publié le 09/01/2020

Un livre fouillé, très étoffé de la part de Xavier Desmaison (président et co-fondateur d’Antidox) et de Guillaume Jubin (président de WEMEAN). Selon eux, l’emprise croissante des réseaux sociaux, de la data… questionne notre faculté à rester maître de nos jugements, de nos comportements. Bref, de notre destinée.

Le constat est au retour de la radicalité dans tous les domaines, des valeurs communes qui s’étiolent du fait d’une ethnicisation des rapports sociaux. Idem pour les critères sexuels, de genre, de lieux…

Le relativisme à tout crin, le manque de lucidité, l’angélisme et le consensus mou amènent une absence de solutions et d’actions. Pis, la fragmentation/instrumentalisation des opinions est symbolisées par des interpellations virtuelles continuelles et l’hystérisation des acteurs.

Dès lors, devant ces grilles de lecture formatées et réductrices, comment remporter la bataille de l’attention et de l’information ?

« La radicalité est une mythologie qu’il convient de manier avec parcimonie : s’en priver est une erreur, en abuser est une folie » […] « Dans un monde de controverses impossibles à trancher, il est préférable de s’appuyer sur une cohorte de partisans ultra-motivés que sur une vaste armée d’adeptes du consensus mou ».

———

Retrouvez d’autres éclairages sur les infox

Pour se renseigner sur l’offre de formation.

Pour nous contacter et nous suivre sur Twitter et LinkedIn.

Ces articles peuvent vous intéresser

Partager des infox, une mauvaise habitude

Twitter, Instagram, TikTok… Les réseaux sociaux sont des espaces propices à la diffusion d’infox. Ces infox émanent le plus souvent d’un petit nombre d’émetteurs dont les publications sont massivement partagées. Mais pourquoi les internautes relayent-ils de fausses informations ?...

Se légitimer par l’armée : le pari militaire de la mouvance QAnon

Aux États-Unis, la mouvance complotiste QAnon s’appuie sur la bonne image de l’armée et des anciens combattants pour légitimer ses obsessions et attirer de nouveaux adeptes. Une étude publiée en décembre 2022 par l’ONG américaine Human Rights First analyse cette stratégie...

Changer le contexte, mais pas les obsessions : une analyse des publications complotistes

Twitter, Instagram, TikTok… Les réseaux sociaux sont des espaces propices à la diffusion de fausses informations. Ces infox émanent le plus souvent d’un petit nombre d’émetteurs très actifs en ligne. Comment s’y prennent-ils concrètement pour rédiger leurs articles faux ou trompeurs ?...